La gonorrhée est une infection transmise sexuellement (ITS) causée par une bactérie (un germe) appelée Neisseria gonorrhoeae. L’infection à la gonorrhée est en hausse au Nouveau‑Brunswick.

Quels en sont les symptômes? 

Les symptômes apparaissent généralement au bout de deux à sept jours. Certaines personnes sont asymptomatiques. Quand les symptômes se présentent, ils apparaissent généralement sous les formes suivantes :

Chez les femmes

• Pertes vaginales inhabituelles
• Sensation de brûlure lors de la miction
• Saignement du vagin après une relation sexuelle
• Douleur au bas de l’abdomen (ventre)

Chez les hommes

• Écoulement d’un liquide jaunâtre ou blanc crème du pénis
• Douleur ou sensation de brûlure lors de la miction

Chez les hommes comme chez les femmes, une infection à la gonorrhée au niveau du rectum peut entraîner des démangeaisons, des saignements et des écoulements d’un liquide jaunâtre ou blanc crème lors de la défécation. La gonorrhée de la gorge est généralement asymptomatique, mais il arrive qu’elle provoque un mal de gorge. La gonorrhée peut également infecter les yeux, la peau, les articulations, le système sanguin et la région du foie.

Comment l’infection se propage-t-elle? 

La gonorrhée se transmet facilement d’une personne à l’autre par les relations sexuelles vaginales ou anales non protégées avec un partenaire infecté. Elle peut aussi se transmettre par les relations sexuelles orales. Une mère infectée peut également transmettre l’infection à son bébé pendant l’accouchement.

Comment diagnostique-t-on la gonorrhée? 

Votre fournisseur de soins de santé posera un diagnostic de gonorrhée en se fiant sur vos antécédents sexuels, vos symptômes et sur les résultats de tests de laboratoire. Le test le plus commun se fait au moyen d’un échantillon d’urine. On peut également réaliser un écouvillonnage cervical (chez les femmes) ou urétral (chez les hommes). Selon le site d’infection, un écouvillonnage au niveau de la gorge, du rectum ou des yeux peut être nécessaire. Si vous êtes porteur de la gonorrhée, on vous fera probablement passer d’autres tests de dépistage pour d’autres ITS.

Comment traite-t-on la gonorrhée? 

  •  Vous et votre partenaire ne devriez pas avoir de sexe non protégé durant les sept (7) jours suivant le traitement. Prenez tous les comprimés comme indiqué.
  • Si vous êtes traité pour la gonorrhée, vous pourriez aussi être traité pour la chlamydia.
  • Le fait de contracter une gonorrhée ne vous empêchera pas d’être infecté à nouveau.

Qu’arrive-t-il si l’on ne traite pas la gonorrhée? 

Chez les femmes:

une gonorrhée non traitée peut se propager aux organes reproducteurs et causer une atteinte inflammatoire pelvienne (AIP). L’AIP est une infection grave de l’utérus, des trompes de Fallope et des ovaires pouvant causer des douleurs au bas de l’abdomen. Elle peut entraîner une grossesse ectopique (l’ovule s’implante en dehors de l’utérus) et l’infertilité (incapacité d’avoir des enfants).Une femme enceinte peut transmettre la gonorrhée à son bébé durant l’accouchement, pouvant lui causer une infection aux yeux. Cela peut entraîner la cécité si le bébé n’est pas bien traité.

Chez les hommes:

Chez les hommes, la gonorrhée non traitée peut causer de la douleur et de l’enflure aux testicules. Elle peut aussi entraîner une diminution de la fertilité (il est plus difficile d’avoir des enfants) et la stérilité (incapacité d’avoir des enfants).

Chez les hommes comme chez les femmes: 

la gonorrhée non traitée peut toucher les articulations, entraîner des problèmes de peau et une infection généralisée du sang.

Qui sont les personnes qui risquent d’attraper la gonorrhée? 

Vous courez un risque accru de contracter la gonorrhée si vous:

  • êtes âgé de moins de 25 ans et avez de nombreux partenaires sexuels;
  • avez des relations sexuelles (vaginales, orales ou anales) non protégées avec un partenaire infecté;
  • avez des relations sexuelles avec un travailleur du sexe;
  • avez des relations sexuelles avec un partenaire provenant d’un pays où la gonorrhée est fréquente;
  • êtes un homme et avez des relations sexuelles non protégées avec d’autres hommes;
  • avez déjà contracté la gonorrhée ou toute autre ITS;
  • êtes un jeune de la rue

Comment peut-on prévenir la gonorrhée? 

Si vous êtes actif sexuellement, vous pouvez diminuer le risque de contracter la gonorrhée: 

  • en limitant votre nombre de partenaires sexuels;
  • en connaissant le passé de votre partenaire sexuel;
  • en ayant des relations sexuelles protégées – les condoms et les digues dentaires offrent une bonne protection contre la gonorrhée à condition d’être utilisés comme il se doit. Il faut utiliser les condoms lors des relations sexuelles vaginales ou anales. Une digue dentaire est un mince carré de latex qui devrait être utilisé lors des relations orales. Les digues dentaires s’achètent dans certains magasins; il est également possible d’en fabriquer à l’aide d’un condom ou d’un gant de latex;
  • en se soumettant régulièrement aux dépistages des ITS.