L’hépatite B est une infection contagieuse transmissible par le sang et sexuellement, causée par le virus de l’hépatite B (VHB). Le virus s’attaque au foie et peut causer une maladie aiguë et chronique. La plupart des adultes en santé peuvent lutter contre l’infection et éliminer le virus dans les six mois. Chez les autres, l’infection engendre une maladie « chronique » ou qui dure toute la vie, menant à des problèmes de santé graves comme la cirrhose du foie ou le cancer. Les jeunes enfants infectés par le VHB sont les plus susceptibles de développer des infections chroniques.

Quels sont les symptômes?

Plus de la moitié des personnes qui vont contracter le virus n’auront pas de symptômes et ne sauront pas qu’elles sont infectées. Les symptômes apparaissent habituellement deux ou trois mois après l’exposition au virus. Durant cette période d’infection aiguë, les personnes peuvent présenter des symptômes comme la jaunisse (la peau et les yeux deviennent jaunes), la fatigue, la perte d’appétit, la nausée, une urine foncée, la douleur articulaire et la douleur abdominale. Il est important de savoir que vous pouvez transmettre le virus à d’autres même si vous ne ressentez pas de symptômes.

Comment l’hépatite B se transmet-elle? 

Le VHB est extrêmement contagieux. Il se propage habituellement quand le sang, le sperme ou d’autres liquides organiques d’une personne infectée pénètrent dans le corps d’une autre personne.

Le VHB est propagé le plus comme suit :

  • le partage d’aiguilles, de seringues et d’autres articles associés à l’utilisation de drogues; 
  • le contact sexuel non protégé avec une personne infectée;
  • le partage d’articles de soins personnels comme un rasoir, un coupe-ongles, ou une brosse à dents avec une personne infectée;
  • la transmission par une mère infectée à son nouveau-né.

L’hépatite B n’est pas transmise quand:

  • on allaite,
  • on partage des ustensiles de cuisine,
  • on éternue, quand on tousse
  • on serre la main de quelqu’un d’autre.

Comment l’hépatite B est-elle diagnostiquée?

La plupart des personnes qui contractent le virus ne savent pas qu’elles sont infectées. Si vous croyez être à risque pour le VHB ou si vous êtes enceinte, vous devriez vous faire tester. Une analyse sanguine déterminera si vous avez été exposé au virus.

Comment l’hépatite B est-elle traitée?

Un patient connu comme porteur de l’hépatite B doit être aiguillé vers un fournisseur de soins de santé pour être évalué de façon plus approfondie et traité.

Voici ce qu’une personne porteuse de l’hépatite B doit faire pour réduire le risque d’aggravation des dommages au foie :

  • se faire immuniser contre l’hépatite A;
  • réduire sa consommation d’alcool;
  • consulter un professionnel de la santé avant de prendre un médicament d’ordonnance ou en vente libre. 

Qui est à risque d’infections à l’hépatite B? 

Tout le monde peut contracter l’hépatite B, mais vous êtes plus à risque dans les situations suivantes :

  • vous avez des relations sexuelles non protégées avec une personne infectée par l’hépatite B;
  • vous consommez plusieurs drogues, ou vous avez plusieurs partenaires sexuels, ou tout cela;
  • vous habitez avec une personne porteuse de l’hépatite B;
  • vous êtes un enfant né d’une mère porteuse de l’hépatite B;
  • vous êtes né d’un parent immigrant ou vous êtes un enfant adopté qui vient d’une région où l’hépatite B est très répandue;
  • vous partagez des aiguilles et d’autres articles associés à l’utilisation de drogues;
  • vous êtes un homme ayant des relations sexuelles avec des hommes;
  • vous êtes un travailleur de la santé exposé à du sang et à des liquides organiques;
  • vous êtes un patient sous hémodialyse. 

Comment peut-on prévenir l’hépatite B?

La vaccination est le meilleur moyen de prévention contre l’hépatite B.

Les précautions suivantes peuvent également vous aider à éviter l’infection par le VHB et d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) :

  • Adopter des pratiques sexuelles plus sécuritaires. Utiliser des condoms, ou des digues dentaires, ou les deux, dans les relations sexuelles vaginales, orales et anales.
  • Ne jamais partager d’aiguilles ou d’autres articles associés à l’utilisation de drogues.
  • Être prudent à l’égard du perçage, du tatouage et du traitement par acupuncture. S’assurer de l’utilisation d’aiguilles jetables et à usage unique et de seulement du matériel désinfecté et stérile.
  • Éviter de partager des articles de soins personnels comme des coupe-ongles, des rasoirs ou des brosses à dents.

Prendre des précautions appropriées, comme porter des gants en latex, si vous êtes susceptible d’entrer en contact avec du sang ou d’autres liquides organiques dans votre milieu de travail.

Si vous portez l’hépatite B :

  • Évitez de donner du sang, du sperme, des tissus ou des organes sauf recommandation contraire.
  • Prenez toutes les précautions pour ne pas exposer d’autres personnes à votre sang.
  • Couvrez toutes vos blessures avec un pansement étanche.
  • Nettoyez toutes les souillures de sang avec un essuie-tout et lavez minutieusement avec du détergent et de l’eau jusqu’à ce que les taches soient entièrement disparues. Pour tous les déversements importants sur du tapis, nettoyez au shampoing ou à la vapeur.