La syphilis est une infection transmise sexuellement (ITS) causée par une bactérie (un germe) appelée Treponema pallidum. Cette maladie, autrefois rare au Canada, devient de plus en plus commune. Récemment, le Nouveau-Brunswick a enregistré une augmentation du nombre de cas de syphilis.

Vous pourriez être infecté par la syphilis sans le savoir; les personnes infectées ne présentent pas toutes des symptômes. La syphilis est aussi connue comme « grande imitatrice », car ses symptômes peuvent être similaires à ceux d’autres maladies. Les symptômes peuvent comprendre : l’inflammation des ganglions, la fièvre, des douleurs musculaires ainsi qu'une éruption cutanée sur la paume des mains et la plante des pieds.

Comment la syphilis se propage-t-elle? 

  • Cette infection se propage essentiellement lors de rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux, sans protection, avec une personne infectée.
  • Elle peut être transmise par contact direct avec le chancre ou l’éruption cutanée.
  • Une femme enceinte peut transmettre l’infection au fœtus avant la naissance ou au nouveau-né au moment de l’accouchement.
  • L’infection peut être transmise, bien que beaucoup plus rare, lors de l’échange de seringues infectées pour la prise de drogue ou par lésions de l’épiderme (à savoir, une piqûre d’aiguille accidentelle).
  • La syphilis ne s’attrape pas par contact avec les sièges de toilette, les poignées de portes, en se baignant dans les piscines, en échangeant des vêtements ou en mangeant avec les ustensiles d’une autre personne.
  • Une année après avoir été infectés par la syphilis, la plupart des personnes ne sont plus contagieuses.

Quels sont les symptômes? 

Ce ne sont pas toutes les personnes infectées par la syphilis qui présentent des symptômes. Il est parfaitement possible d’être porteur de la syphilis sans le savoir. Les symptômes sont identiques pour les hommes et les femmes. En l’absence de traitement, la syphilis évolue selon quatre stades :

Syphilis primaire

De trois à 90 jours après le contact -CONTAGIEUSE

  • Un chancre (plaie ou ulcère) apparaît à l’endroit où le germe a pénétré dans l’organisme, habituellement le vagin, le pénis, l’anus et le rectum ou sur les lèvres et dans la bouche.
  • Il s’agit d’un chancre ferme, rond et petit. Comme il est sans douleur, il passe souvent inaperçu.
  • Ce chancre risque d’être confondu avec une lésion ou un herpès génital.
  • Il peut disparaître sans traitement, toutefois, la maladie progresse vers le stade 2.

Syphilis secondaire

De deux semaines et six mois après le contact - PARTICULIÈREMENT CONTAGIEUSE

  • Le chancre peut être encore présent ou disparu.
  • Une éruption cutanée sous forme de taches rouges ou brunâtres, d’aspect rugueux peut apparaître sur les paumes et la plante des pieds.
  • D’autres symptômes possible : fièvre, gonflement des ganglions, irritation de la gorge, perte de cheveux par endroits, perte de poids, douleurs aux muscles et aux articulations.
  • Les symptômes peuvent être légers. 
  • En l’absence de traitement, l’infection progresse au stade 3.

Syphilis latente

La durée varie entre quelques mois et plusieurs années - CONTAGIEUSE AU TOUT DÉBUT

  • Au stade latent, le malade ne présente pas de symptômes. 

Syphilis tertiaire

De 10 à 30 ans après un contact - NON CONTAGIEUSE

  • L’infection demeure dans l’organisme durant des années. 

Comment diagnostique-t-on la syphilis? 

• La syphilis est diagnostiquée lors d’un examen médical, à l’occasion d’une analyse de sang ou, si cela est possible, par un test sur le chancre. Il arrive même qu’on doive faire une ponction lombaire. Si vous êtes porteur de la syphilis, on vous fera probablement passer des tests de dépistage pour d’autres ITS, y compris le VIH.

Comment traite-t-on la syphilis? 

Il existe un traitement pour la syphilis; et toute personne infectée doit être traitée immédiatement. Il s’agit d’un traitement antibiotique, habituellement sous forme d’injections de pénicilline. À la fin du traitement, il faut faire des tests de sang pour confirmer que l’infection est guérie. Il est important de ne pas avoir de relations sexuelles tant que votre médecin ou votre infirmière praticienne ne vous a pas confirmé que l’infection a disparu. Il se peut qu’une personne infectée par la syphilis doive se faire traiter pour d’autres ITS.

Si l’on ne traite pas la syphilis, qu’arrive-t-il? 

La syphilis non traitée risque de se propager pour atteindre le cerveau, le cœur, les os ou de nombreux autres organes, ce qui, dans les cas graves, peut conduire à la paralysie, la cécité, la démence et même la mort. Les femmes enceintes risquent de transmettre l’infection au fœtus, ce qui pourrait causer des anomalies congénitales ou même la mort (accouchement d’un mort-né). La peau, les os, les dents, les yeux, les ganglions lymphatiques, le foie, la rate et le cerveau de l’enfant peuvent être atteints. Les symptômes apparaissent rapidement après la naissance ou un peu plus tard durant l’enfance.

Quelles sont les personnes qui risquent d’attraper la syphilis? 

Les personnes qui ont des relations sexuelles avec un partenaire infecté ou celles qui appartiennent aux catégories suivantes :

  • homme qui a des relations sexuelles avec d’autres hommes;
  • personnes qui ont de multiples partenaires sexuels;
  • consommateurs de drogues intraveineuses ou leurs partenaires;
  • travailleurs du sexe ou leurs partenaires;
  • partenaires en provenance d’un pays où la syphilis est répandue;
  • personnes à qui on a déjà diagnostiqué une ITS;
  • les personnes sans-abri.

Est-il possible de prévenir la syphilis? 

Si vous êtes actif sexuellement, vous pouvez réduire le risque d’attraper la syphilis :

  • en limitant votre nombre de partenaires sexuels;
  • en connaissant le passé de votre partenaire sexuel;
  • en ayant des relations sexuelles protégées par des condoms et des digues dentaires qui réduisent le risque de contagion, sans pourtant l’éliminer, parce que la syphilis peut être transmise par contact avec une plaie infectée non couverte par un condom. Quoi qu’il en soit, il faut utiliser les condoms lors des relations sexuelles vaginales ou anales. Une digue dentaire est un mince carré de latex qui devrait être utilisé lors des relations orales. Les digues dentaires s’achètent dans certains magasins; il est également possible d’en fabriquer à l’aide d’un condom ou d’un gant de latex;
  • en se soumettant régulièrement au dépistage des ITS qui servent à détecter les personnes infectées, mais asymptomatiques.

Si vous avez la syphilis, il est essentiel d’en informer votre partenaire.