Depositphotos_10423165_original.jpg
Depositphotos_46719639_original.jpg
Red Ribbon scrolling.jpg
Depositphotos_10423165_original.jpg

Nos Services


Pour une communauté saine et inclusive

SCROLL DOWN

Nos Services


Pour une communauté saine et inclusive

 

Un aperçu de sida moncton...

Nous travaillons à:

Réduire les méfaits; une approche sans jugement qui reconnaît que l’utilisation de drogue existe et qui tente de minimiser les dommages et les risques associés à l’usage de drogues.

Promouvoir et à soutenir le développement d’environnements sécuritaires dans la région pour les jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, bi-spirituels et en questionnement (LGBTQ).

Aider à améliorer la qualité de vie des personnes infectées et touchées par le VIH/sida et à réduire la propagation du VIH et des autres infections transmissibles sexuellement à travers l'éducation et divers programmes de prévention.

 

Service de distribution de seringues


Service de distribution de seringues


Le service de distribution de seringues opère sous le principe de réduction des méfaits, une approche sans jugement qui reconnaît que l’utilisation de drogue existe et qui tente donc de minimiser les dommages et les risques associés à l’usage de drogues par injection. Le service de distribution de seringues fournit du matériel d’injection propre, des informations factuelles et des références vers d’autres services, tout en veillant à ce que les utilisateurs du service soient reconnus et respectés. On encourage également les utilisateurs du service à retourner leurs seringues utilisées en assurant ainsi une destruction appropriée et réduisant les chances d’accidents liés aux seringues. Un contenant pour disposer des seringues offert par Downtown Moncton Centre-ville inc. est disponible à l’extérieur du bâtiment 24 heures par jour et 7 jours par semaine.

 

La nécessité du service de distribution de seringues

 En 2006-2007, 58 utilisateurs de drogues injectables ont été recrutés par SIDA Moncton pour participer à un sondage pour évaluer les besoins et pour guider le développement d’un service de distribution de seringues. Les résultats ont démontré que :

  • 50 % (29 utilisateurs) étaient âgés de 29 ans ou moins.
  • 57 % (33 utilisateurs) s’injectaient quotidiennement.
  • 69 % (40 utilisateurs) réutilisaient leurs seringues.
  • 28 % ne nettoyaient pas leurs seringues du tout.
  • 41 % nettoyaient leurs seringues avec de l’eau ou un agent de blanchiment (aucune de ces techniques ne tue le virus de l’hépatite C).
  • 74 % avaient partagé des seringues et 85% avaient partagé des cuillères, des tampons alcoolisés et de l’eau.

52 des 58 participants se sont fait tester pour le VIH et l’hépatite C. Les résultats ont démontré que :

  • 58 % (30 participants) avaient le virus de l’hépatite C.
  • 4 % (2 participants) étaient séropositifs.
  • 17 % (9 participants) avaient le VIH et le virus de l’hépatite C (co-infection).
  • Presque tous ont dit avoir été infectés en partageant des seringues

On a demandé aux participants comment ils disposaient de leurs seringues utilisées. Les résultats ont démontrés que :

  • 55 % disposaient de leurs seringues dans la poubelle*
  • 31 % disposaient de leurs seringues dans les trous d'homme et conduits pluvial.
  • 5 % disposaient de leurs seringues sur la rue.
  • Seulement 5 des 58 participants disposaient de leurs seringues dans un contenant prévu à cet effet

*En 2010, la Commission des déchets solides Westmorland-Albert avait en moyenne, environ 16 blessures par piqûre de seringues par mois.

Au dire de quelques uns de nos clients:

« Je pense que vous êtes la meilleure chose qui nous soit jamais arrivée. Les gens sont en meilleure santé maintenant. Ils peuvent obtenir des seringues propres et d’autres choses. Même mes veines sont dans le meilleur des états depuis des années. Je connais des gars qui utilisaient la même aiguille 40 ou 50 fois. »
« Je suis très, très satisfait.e avec le service ici. Tout le monde m’a aidé et ne m’a pas jugé. C’est déjà embarrassant d’y aller et on ne veut pas se sentir jugé. Mais tout le monde est super ici et j’aime que c’est privé et confidentiel. »
Depositphotos_46719639_original.jpg

Sain et Sauf


Sain et Sauf


 

L’objectif principal de Sain et Sauf c'est de promouvoir et de soutenir le développement d’environnements sécuritaires dans la région pour les jeunes lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, bi-spirituels et en questionnement (LGBTQ). Un accent particulier est mis sur le bien-être et la sécurité personnelle des jeunes. La coordonatrice travaille au sein de la région de service afin d’initier et de soutenir le développement « d’espaces sécuritaires » c'est-à-dire, un programme hebdomadaire offert en soirée aux jeunes LGBTQ, des ateliers dans les écoles et dans la communauté au sujet de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre, de l’homophobie et la transphobie ainsi que l'appui des alliances gaie-hétéro dans les écoles secondaires.

SOIRÉE HEBDOMADAIRE "Sain et sauf"

Cette soirée est pour les jeunes LGBTQ (13 à 18 ans) et leurs amis. C’est un lieu où ils peuvent socialiser, faire de l’artisanat, jouer à des jeux, avoir des discussions de groupe, regarder des films, etc. dans un environnement positif qui célèbre la diversité.

L’INITIATIVE ALLIÉ.e.s

L’initiative allié.e.s a été créée pour aider les jeunes LGBTQ à identifier les personnes attentionnées et inclusives. En affichant sa carte d’allié.e (fournie par notre coordinatrice de Sain et Sauf), en la voyant il devient plus facile pour les jeunes d’identifier les endroits où ils peuvent se sentir en sécurité et où ils peuvent parler à quelqu’un qui célèbre la diversité.

Un allié peut être toute personne qui travaille avec les jeunes ou qui rencontre les jeunes dans leur vie. Ce pourrait être des parents, du personnel scolaire, des travailleurs sociaux, des infirmières, etc. Son rôle est d'offrir du soutien en mettant sur pied des activités de sensibilisation, en intervenant lorsqu'il/elle est témoin de gestes/paroles homophobes, transphobes, biphobes ou hétérosexistes tout en promouvant des milieux sécuritaires.

Pourparticiper à l’initiative allié.e.s ou pour simplement suivre notre formation, veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Une fois la formation complétée, vous recevrez un certificat. Si vous souhaitez recevoir une carte d’allié.e du programme sain et sauf afin d’afficher dans votre lieu de travail, une vérification de casier judiciaire (obtenue dans les 12 derniers mois) est requise. Votre nom peut aussi être ajouté à la liste régionale d’allié.e.s.

Veuillez noter: après avoir rempli le formulaire, vous serez capable de télécharger le formulaire de vérification de casier judiciaire en suivant le lien fourni.

 

 

Pour plus d’information, vous pouvez joindre Sarah par téléphone ou par courriel

 sdoiron@sida-aidsmoncton.com 

Téléphone: (506) 859-9616

Notre bureau est situé au 80 rue Weldon, Moncton, N.-B.  

Télécopieur: (506) 855-4726

Red Ribbon scrolling.jpg

Personnes Vivant avec le VIH ou le SIDA


Personnes Vivant avec le VIH ou le SIDA


 

Sida Moncton fournit du soutien aux personnes vivant avec le VIH/sida (PVVIH). Ce soutien comprend l’orientation vers des services communautaires, l’accès au logement, les services de conseils en matière de crédit, le transport et l’accompagnement aux rendez-vous.

LOGEMENTS SUBVENTIONNÉS

Sida Moncton gère plusieurs logements subventionnés par la Société d’habitation du Nouveau-Brunswick. Les PVVIH ont pu accéder à ces endroits en y consacrant 30 % de leur revenu, ce qui leur laisse les fonds necessaires à d’autres besoins de base.

FRAIS ET SAIN POUR MOINS

Sida Moncton donne aux  PVVIH l’accès à des fruits et à des légumes frais par le biais du programme frais et sain pour moins de Moncton Headstart inc. Chaque mois, nos bénévoles ramassent les boîtes de produits et les livrent aux domiciles des  PVVIH. Les boîtes contiennent également des informations sur la vie avec le VIH/sida, la cuisine et la nutrition ainsi qu’une mise à jour des activités locales à venir.  Sida Moncton est en mesure d’offrir ce service grâce à des dons financiers et des subventions.