La trichomonase, ou trich (prononcée « trick »), est une ITS courante qui présente habituellement très peu de symptômes. Elle est causée par des parasites microscopiques appelés Trichomonas vaginalis. Chez la femme, ces parasites peuvent infecter le vagin, l’urètre, la vessie ou le col de l’utérus. Chez l’homme, l’infection touche habituellement l’urètre, ou la partie sous le prépuce des hommes non circoncis.

Quels sont les symptômes?

Bon nombre de personnes, surtout les hommes, ne présenteront aucun symptôme de la trichomonase. Si des symptômes se présentent, ils se manifestent habituellement durant la semaine suivant l’infection, bien qu’ils puissent prendre jusqu’à six mois pour le faire. Pour certaines personnes, les symptômes peuvent disparaître, puis se manifester ultérieurement. La trichomonase est rare chez l’homme et la plupart ne présenteront habituellement aucun symptôme. Environ 50 % des femmes présenteront des symptômes de l’infection.

Chez les femmes:

  • écoulement vaginal
  • odeur vaginale
  • douleur durant les relations sexuelles ou à la miction
  • irritations ou démangeaisons vaginales

Chez les hommes: 

  • écoulement léger du pénis
  • irritation ou rougeur au bout du pénis
  • sensation de brûlure à la miction
  • Les hommes peuvent souvent devenir porteurs de la trichomonase sans le savoir. Un traitement est nécessaire pour garantir la disparition complète de l'infection.

 

Comment se transmet la trichomonase?

La trichomonase se transmet par contact sexuel avec une personne infectée.

COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON LA TRICHOMONase? 

Le dépistage peut être effectué au moyen d’un examen physique ou d’un dépistage en laboratoire pour détecter le parasite.

Dans certains cas, les minuscules lésions causées par la trichomonase peuvent être détectées durant un test de Pap régulier chez les femmes; toutefois, le frottis de Pap ne détecte pas les infections transmissibles sexuellement et vous ne devriez jamais vous en remettre à un frottis de Pap pour détecter la trichomonase ou toute autre infection transmissible sexuellement.

COMMENT PEUT-ON PRÉVENIR la trichomonase?

  • connaissant les antécédents d’un partenaire sexuel;
  • ayant des relations sexuelles protégées – les condoms et les digues dentaires offrent une bonne protection s’ils sont bien utilisés. Les condoms devraient être utilisés pour les relations sexuelles vaginales, anales et orales. Une digue dentaire est un mince carré de latex qui sert de barrière entre le vagin ou l’anus et la bouche pendant une relation sexuelle orale. Vous pouvez soit acheter ces digues dans certains magasins, ou vous pouvez faire votre propre digue à l’aide d’un condom ou d’un gant de latex; et,
  • subissant régulièrement des examens pour le dépistage des ITS. Ces examens permettent d’identifier les personnes infectées qui n’ont pas de symptômes.

COMMENT TRAITE-T-ON LA trichomonase?

Généralement, la trichomonase peut être traitée au moyen d’une seule dose d’un antibiotique appelé métronidazole. Cependant, la trichomonase peut être contractée à nouveau facilement; il est donc important que votre (vos) partenaire(s) et vous soyez traités ensemble. La trichomonase peut ne pas présenter de symptômes; donc, même si votre partenaire n’a pas de symptômes, il devrait subir un test de dépistage.

Conséquences de l’infection sans traitement

Dans de rares cas, la trichomonase peut entraîner une atteinte pelvienne inflammatoire chez la femme, qui peut causer l’infertilité, une douleur pelvienne chronique ou une grossesse ectopique.

Une femme enceinte atteinte de la trichomonase pourrait connaître une grossesse prématurée ou son bébé pourrait être de faible poids. La trichomonase peut causer de petites lésions et des inflammations qui peuvent accroître le risque de transmission du VIH. Le dépistage et le traitement d’une trichomonase permettront de diminuer le risque de contracter le VIH.

Quand pourrai-je avoir des relations sexuelles à nouveau?

Renseignez-vous auprès de votre professionnel de la santé quant au moment où vous pourrez à nouveau avoir des relations sexuelles à la suite du traitement. Ne vous engagez dans aucune relation sexuelle si vous ou votre (vos) partenaire(s) n’avez pas terminé le traitement complètement, ou si l'un d'entre vous présente toujours des symptômes de l’infection. Il est à noter que vous pouvez être réinfecté immédiatement après la guérison de l’infection. Vous devriez toujours avoir recours à des condoms pour prévenir les infections transmissibles sexuellement et la réinfection à la trichomonase.